En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour conserver vos infos de connexion, vous fournir un accès sécurisé, optimiser votre expérience et vos partages. En savoir plus.

OK
Envie de voir la suite ?

De Nuremberg à Tokyo

Après la Seconde Guerre mondiale, le procès de Tokyo devait permettre de juger les crimes de l'armée japonaise. Il fut un fiasco judiciaire, triste exemple de la justice des vainqueurs. Le tribunal militaire international pour l'Extrême Orient se réunit en 1946 pour juger les plus hauts dirigeants japonais accusés de crimes de guerre. Mais à la différence du procès de Nuremberg qui servait de modèle, la vérité de celui de Tokyo est restée cachée.

Partager